Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/03/2007

Les boursiers du congrès

Comme chaque année, le groupe régional prend et charge le déplacement de 2 agents de catégorie B ou C au Congrès national.
Ce temps fort de l'association aura lieu cette année à Nantes du 8 au 11 juin sur le thème des publics.
C'est l'occasion de donner la parole à Pascale Hallé, qui a bénéficié de cette prise en charge l'année dernière et nous livre son témoignage :
medium_07_03_26_pascale_halle.jpg
"Une bourse pour le centenaire de l'association, belle opportunité!
En 2005, le congrès ABF était organisé à Grenoble. Je passais mon diplôme d'auxiliaire de bibliothèque ABF dans cette ville, la journée d'avant. Cela a été une évidence de m'inscrire en tant que bénévole pour aider à l'organisation du congrès. J'y ai donc assisté en tenant le vestiaire, réceptionnant les tickets de restaurant, etc. Bien sûr, j'ai pu bénéficier de certaines conférences et ai découvert le salon avec les différents stands. Cela a été pour moi une grande ouverture de parler, d'échanger avec les participants de toutes les catégories.
J'ai ainsi pu comparer différentes pratiques avec des personnes qui les vivaient dans le quotidien. Je n'étais plus isolée et centrée sur ma petite commune et me rendais compte que le personnel de bibliothèque, salarié ou bénévole, rencontrait souvent les mêmes difficultés (bien sûr, pas au même niveau).
En 2006, pour le centenaire, je m'étais renseignée auprès de mes formateurs pour obtenir une bourse pour aller à Paris. J'ai téléphoné en mars avril à la secrétaire du groupe régional de l'ABF qui m'a demandé une lettre de motivation. Quelques semaines plus tard, je recevais une réponse affirmative. La bourse comprenait la prise en charge de l'inscription au congrès (national) avec toutes les options que je désirais et le groupe régional payait les frais de transport (train et métro) et éventuellement les frais d'hébergement.
Je suis donc partie à Paris pour le centenaire de l'association. J'ai pu assister à toutes les conférences que j'avais sélectionnées. Nous étions beaucoup plus qu'à Grenoble (1000 participants) avec quelques étrangers des pays francophones qui avaient été invités. La Colombie était à l'honneur et j'ai été très surprise par les dispositifs mis en place dans ce pays qui fait, semble-t-il, un immense effort pour la lecture publique dans la rue et aussi dans les entreprises.
Dans ces conférences, j'ai beaucoup appris. Cela permet de se mettre à jour des nouvelles technologies, pratiques et aussi idées qui entraînent des débats souvent animés.
Le salon est très intéressant car nous pouvons voir, toucher, expérimenter, discuter avec les professionnels qui aménagent les bibliothèques. Les fournisseurs de matériel, de logiciel, de mobilier, certaines éditions spécifiques, les grandes institutions et les moins grandes (par exemple, certaines bibliothèques actives qui proposent des listes bibliographiques, des actes de colloque, etc.) sont présentes et disponibles pour répondre à nos questions, devis, etc. La concentration des différents fournisseurs peut aussi être un élément pour faire jouer la concurrence. Plus d'un en profite donc pour faire ses petites emplettes et ses grandes.
J'ai remarqué que le congrès était l'occasion de se revoir entre anciens collègues, amis, etc. C'est une formidable joie de se retrouver pendant quatre jours, de pouvoir visiter des lieux prestigieux (pour moi) comme la BNF ou la bibliothèque du musée du Louvre.
Les congrès sont un moment important de convivalité, de découvertes et je remercie le groupe régional et le national de m'avoir donné l'opportunité d'assister à cet événement."
Pascale Hallé est agent du patrimoine à la médiathèque d'Aix-les-Bains et a été élue au Conseil d'administration du groupe régional en 2007.
Si vous êtes catégorie B ou C et que vous souhaitez vous aussi vivre cette expérience, contactez le secrétariat du groupe régional.