Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/11/2012

Compte rendu de la journée d'étude "Bibliothèques et éducation populaire"

Cette journée d'étude a rassemblé une soixantaine de participants : bibliothécaires et étudiants de l'IUT Métiers du Livre de Grenoble. Elle a proposé un historique des bibliolthèques populaires, puis une présentation actuelle de l'activité des bliothèques au service de l'éducation populaire, à partir d'exemples régionaux. Elle s'est poursuivie par une présentation des résultats d'une enquête menée par les étufiants de l'IUT Métiers du Livre de Grenoble auprès des bibliothèques de la région.

Elle a permis de nombreux échanges  et sera sûrement source d'inspiration pour des projets à venir. Merci à l'IUT de Grenoble pour son hospitalité et sa contribution active à cette journée!

Compte-rendu de la journée compte-rendu journée pro 8 nov 2012.doc

 

 

16/07/2008

Notre voyage d'étude en Finlande

Notre groupe régional, comme tant d'autres pénitents français avant lui, a fait son pélerinage à La Mecque des bibliothèques du 22 au 26 juin.
Certes, le climat d'Helsinki n'a rien à voir avec celui de l'Arabie Saoudite, tant en température qu'en pluviométrie, mais exceptée cette différence mineure, c'est bien un paradis pour les bibliothécaires.
Imaginez un pays qui a voté une loi sur les bibliothèques (1998) qui les rend obligatoires dans chaque commune, qui impose la gratuité du service et du prêt et qui fixe à 2/3 le pourcentage de personnel qualifié; un Etat qui finance à 43 % le fonctionnement des bibliothèques, quand chez nous disparaît la maigre DGD; des budgets d'acquisition trois fois plus élevés que les notres (7€ par habitants en moyenne); des ordinateurs et des accès internet en quantité; une fréquentation massive (45 % de la population inscrite dans une bibliothèque, 80 % utilisant régulièrement les services, 20 prêts par habitant) et sans incivilités.
Vous en avez rêvé? La Finlande l'a fait!
Quelle bouffée d'oxygène, les amis! Même si au retour il nous faudra mesurer les idées et les rêves ramenés du grand nord à l'aune de nos réalités budgétaires et administratives.
Un bon souvenir en tout cas pour les 24 membres du groupe, et des pistes de projets pour certains. Remercions particulièrement Joëlle Guidez et Martine Cribier qui ont beaucoup oeuvré pour l'organisation de ce voyage4850e93bec3e435a7785e8217328ccb1.jpg, et ayons une pensée pour tous ceux qui nous ont accompagnés (en premier lieu notre traductrice Elisa).625d4c1e85b39e31a79b8353b6ee3f6f.jpg
ou chaleureusement reçus pour nous présenter leurs établissements.
Consultez nos articles :
-la bibliothèque des sciences comportementales
-la bibliothèque nationale de Finlande
-la bibliothèque municipale d'Helsinki
-la bibliothèque de Porvoo
-la bibliothèque de Tampere
-l'union des écrivains finlandais
-la library 10 d'Helsinki

Un peu de tourisme à Helsinki
La place du Sénat
71485fd5b5c89004c1b82d062a7d8993.jpg
La cathédrale luthérienne
9c1a91561cd0e3e5d4ce528ee25eb4a7.jpg

7f8ca47de7c3941d67c23df3af4bb63f.jpg
La ville depuis le bateau de promenade
b5435253db97e46c1f9023b768f1bfb9.jpg
Débarcadère de la forteresse maritime de Suomenlinna
(inscrite au Patrimoine mondial de l'UNESCO)
fd03e25a853646580ee841ecc0d3757f.jpg
Vue sur la mer baltique depuis la citadelleb1dce18a5385cbfa2c07a72d5ec47050.jpg
A l'extremité de la citadellea2e22f969d8120de201f152d7109d4d7.jpg

12/12/2007

Rapport d'activité 2007

L'Assemblée générale de notre groupe régional s'est déroulée le 3 décembre 2007 à la MLIS de Villeurbanne.
Voici le rapport d'activité lu par notre présidente Christine Colas :
"Notre précédente AG s'est déroulée le 22 janvier 2007 à la Part-Dieu, et nous sommes de nouveau réunis cette même année. Ce changement dans les calendriers est imputable au nouveau fonctionnement de l'ABF.
Comme vous le savez maintenant, les nouveaux statuts stipulent que l'ABF est une seule (et indivisible) association, les groupes régionaux n'étant que des émanations de l'association, sans personnalité juridique propre; cela a pour effet que notre AG se déroulera sans vote (l'approbation des rapports d'activité et financier ayant lieu exclusivement lors de l'AG qui se tient pendant le congrès national); cela ne signifie pas, bien sûr, qu'elle se déroulera sans que nous discutions ensemble de notre bilan d'activité et de nos projets.
Nous allons devoir, dès cette fin d'année, transmettre comptes et bilans d'activité 2007 d'une part, bilan prévisionnel et projets 2008 d'autre part à l'ABF national qui les intégrera dans le bilan de l'association, et dans le budget prévisionnel : conséquence des nouveaux statuts, il n'y a plus de reversement par adhérent, mais une somme allouée en fonction des projets des groupes.

La vie de l'ABF nationale :
-4 conseils nationaux par an. Le premier s'est déroulé à Blois les 3 et 4 février 2007 à l'occasion du séminaire des groupes et a vu le passage de l'ancienne équipe présidée par Gilles Eboli à la nouvelle présidée par dominique Arot. Le second a eu lieu au moment du Salon du livre de Paris; le 3è pendant le congrès national de Nantes, et le 4è s'est déroulé en octobre 2007. Au cours du 1er, le bureau natinal a été élu et un certain nombre de commissions ont été formées :
-commission formation, pilote : Jacqueline Bénichou
-commission coopération internationale, pilote : Annick Guinery
-commission statut et formation, pilote : Annie Coisy
-commission handicap, pilote : Marie-Noelle Andissac
-commission bibliothèques hybrides, pilote : Franck Queyraud
-commission jeunesse, pilote : Elisabeth Rozelot
-commission bibliothèques de CE, pilote : Philippe Pineau
Le congrès national s'est déroulé à Nantes sur le thème des publics et proposait un contenu dense et intéressant.
L'ABF participe à l'Interassociation (IABD) qui cette année encore s'est intéressée aux retombées de la loi DADVSI et notamment son application dans les bibliothèques.
Le principal sujet de préoccupation de l'ABF national, qui est aussi celui des groupes, concerne la baisse du nombre des adhérents qui se poursuit. En plus de la question des ressources, importante, il y a aussi celle du poids et de la crédibilité de notre association, notamment dans ses discussions avec les institutions publiques.
Il y des raisons déjà invoquées que nous connaissons : baisse du militantisme, multiplication des associations, etc.
Néanmoins, il ya un grand potentiel dans les BU et les BDP (car les associations ADBDP et ADBU rassemblent seulement les directeurs et ne représentent pas l'ensemble des personnels). Il faut donc continuer à faire connaître notre association pour convaincre des collègues de nous rejoindre et de s'impliquer dans la vie de l'association.
Dans cette optique d'information, l'ABF a fait réaliser une nouvelle plaquette de présentation qui est à votre disposition.
Préoccupation aussi pour la revue, dont tout le monde s'accorde à louer les qualités mais dont les abonnements baissent également.

Le groupe Rhône-Alpes

Nous avons travaillé sur deux axes principaux :
-améliorer notre connaissance des adhérents, et pour cela, nous avons procédé à une enquête, dont les résultats vont vous être donnés
-améliorer notre communication : pour cela, le groupe s'est doté d'un blog, créé par notre webmestre François Marin, qui va également vous être présenté.

Nous avons organisé une journée d'étude et un voyage.
-Le voyage d'étude à Genève s'est déroulé les 25 et 26 juin; il a été organisé avec l'aide précieuse de Pierre Boillat, qui préside une association de bibliothécaires genevois.
Au programme, des visites de bibliothèques variées, la fondation Bodmer et une rencontre avec des collègues suisses. Je crois que tous les participants ont été enchantés (au sens propre grâce notamment à la Fondation Bodmer) de ce voyage.
-Le 15 octobre, nous avons organisé une journée d'étude sur internet au quotidien à la biblothèque Kateb Yacine de Grenoble. Les relations d'expériences de plusieurs collègues ont provoqué une intéressante réflexion.

Par ailleurs, l'ABF Rhône-Alpes a été invitée (en la personne de sa présidente) par Noëlle Drognat-Landré, conseillère pour le livre à la DRAC, à participer à deux réunions avec les institutions et organismes chargés de formation : ENSSIB, Médiat, Arald, CNFPT, ABF.
Rassemblé deux fois par an, ce groupe pourrait être, au delà d'un simple lieu d'échanges, l'occasion de mieux coordonner les actions de formation et de nouer des partenariats.

Avant de passer la parole à Maurice Balmet pour le rapport financier, puis à François Marin qui vous présentera le blog et Christian Massault qui parlera de l'enquête, je voulais remercier tous les membres du CA pour leur participation à la vie du groupe. J'invite tous ceux qui e souhaitent à rejoindre notre groupe de travail, où règnent convivialité et bonne humeur."