Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/09/2010

La littérature : de l'écrit à la scène

 

                        JOURNEE D'ETUDE

Fête du livre de Saint-Etienne

Jeudi 14 octobre 2010

 

                                                          La littérature : de l'écrit à la scène

 

Pourquoi et comment les manifestations littéraires remettent -elles les écrivains au centre de leur projet ? Pour quels enjeux culturels ? Pour quels publics ? Pourquoi travailler l'idée de croisement entre la littérature et d'autres formes artistiques ? Pourquoi les écrivains eux-mêmes s'intéressent-ils à la scène ? Pourquoi et comment donner à la littérature plus d'ampleur ? L'écriture ne se suffit-elle pas à elle- même ?

 

 

9h15 à 10h : Accueil des participants et remise des attestations de présence

 

10h à 12h : 1ère table ronde

 

festival, fête du livre, salon : quels enjeux pour la diffusion de la création littéraire ?

 

Avec :

 

Harold David - Directeur, Festival Est/Ouest de Die

Odile Depagne Roulot – présidente , Cafés littéraires de Montélimar

Colette Gruas – Directrice, Fête du livre de Bron

 

12h à13h  : Pause déjeuner – Buffet sur place (voir modalités pratiques)

 

 

13h15 : La borne sos77

Une lecture d'Arno Bertina et Ludovic Michaud

 

 

14h30 à 16h30 : 2eme table ronde

 

Les nouveaux territoires du roman contemporain :

lectures musicales, mise en voix, performances sonores et visuelles

 

Avec :

 

Arno Bertina – Ecrivain- Pratique régulièrement des mises en voix de ses textes. Il met volontiers son écriture au service de projets collectifs (La borne sos77 avec Ludovic Michaux ou Enorme avec le collectif Tendance floue)

 

Brigitte Giraud – Auteur avec Fabio Viscogliosi de la lecture musicale Baby Foot

(sous réserve)

 

                        Yves Pagès – Editeur (Editions verticales)

 

Noëlle Revaz – Ecrivain en résidence à Saint-Etienne. Participe régulièrement à des performances poétiques et sonores dans le cadre du groupe d'écrivains "Bern ist überall  " et fait partie d'un groupe d'auteurs multilingues "Ftong"qui organise des lectures-spectacles.

 

Médiation des tables rondes : Régine Detambel 
 

 

Renseignements pratiques

 

Date :

Jeudi 14 octobre

 

Horaires :

de 10h à 16h30

 

 

Lieu : Médiathèque municipale de Saint-Etienne

20-24, rue Jo Gouttebarge

42001 saint-Etienne – cedex 1

04 77 43 09 67

 

 

Déjeuner : Buffet sur place – coupon de réservation sur le formulaire d'inscription

 

Renseignements : 04 77 43 09 67

 

Date limite d'inscription :

Jeudi 30 septembre 2010

formulaire téléchargeable sur www.fete-du-livre.saint-etienne.fr

et à retourner par mail à valerie.jarry@saint-etienne.fr 

 

ACCÈS à la MEDIATHÈQUE MUNICIPALE DE TARENTAIZE

20 – 24 rue Jo Gouttebarge 42000 SAINT-ETIENNE 04 77 43 09 77 

 

Accès :

Par le train : gare Saint-Etienne Châteaucreux

  1. Monter à pied l'avenue Denfert-Rochereau face à la gare et prendre place Fourneyron le bus n° 3 direction Cotonne, arrêt Saint-Ennemond

  2. Arrêt devant l’église Saint-Ennemond, la médiathèque se trouve juste derrière l'église 

                  Par la route : en venant de Lyon par l’autoroute A 47

  1. A l’entrée de Saint-Etienne, l’autoroute se divise en deux sections.

  2. Prendre à gauche la direction Firminy-Le Puy.

  3. Garder cette direction sur plusieurs kilomètres jusqu’à l’embranchement de l’autoroute vers la droite Roanne Clermont-Ferrand. On se trouve alors sur la rocade ouest.

  4. Sur la rocade, prendre la sortie Saint-Etienne Tarentaize-Parc d’activités ouest. Ensuite suivre toujours direction Tarentaize.

Arrivée par la rue de l’Apprentissage Au feu prendre tout droit (on traverse le boulevard urbain Pierre Mendès-France) et se garer sur le parking en face de la bibliothèque. 

Fiche D'inscription 

à retourner par mail à valerie.jarry@saint-etienne.fr

 

Nom :

 

Prénom :

 

Profession :

 

Adresse personnelle :

 

 

Adresse professionnelle :

 

Téléphone :

 

Email :

 

 

Participera

Ne participera pas au buffet

 

Journée d'étude gratuite

Pour le buffet paiement par chèque d'un montant de 15 euros

à l'ordre de La cuisine d'ailleurs

 

A renvoyer avant le 30 septembre à la Direction des affaires culturelles

A l'intention de Valérie Jarry

Hotel de Ville BP503

42007 Saint-Etienne cedex 1 

 

 

14/06/2010

La bibliothèque verte

la serre.jpg Notre dernière journée d'étude n'avait rien d'un week-end en bord de mer : du froid, du vent et de la pluie, un vrai temps pour climatosceptiques! Merci aux courageux qui ont affronté ce climat dantesque. Les autres pourront lire ce compte rendu bien au chaud!

Journée d’étude ABF Rhône-Alpes du mardi 4 mai 2010

« Le développement durable au quotidien »

A la Cité du Design – Saint Etienne

Matin

Introduction par Alain Caraco, directeur du SCD de l’Université de Savoie

Définition de la notion de développement durable.

Le rapport Brundtland définit le développement durable comme le rapport entre les besoins et les limitations.

On s’est rendu compte à un moment que le développement ne pouvait plus continuer sans limites comme on le croyait.

 

Les bibliothèques ont bénéficié de la croissance :

De 1945 à 70 : la société connaît un développement social et économique

A partir de 1970 : pour les bibliothèques c’est le début d’une croissance exponentielle

 

A partir de 2007 (campagne présidentielle, pacte écologique…), le sujet du développement durable devient un sujet professionnel en bibliothèque.

Cela commence par des « éco-gestes ».

Or la prise en compte du développement ne doit pas se faire que par de « petits gestes » - nécessaires mais ne sont-ils pas une manière de détourner l’attention des vraies actions à mener ?

 

L’enjeu en bibliothèque se situe au niveau :

-des bâtiments : la marge de manoeuvre est souvent réduite alors que c’est le premier impact écologique

-du transport : des personnels, des publics ; et pour cela les bibliothèques sont plutôt bien placées.

-des achats et déchets : où l’on a des progrès à faire : notamment par rapport à la course au désherbage pour suivre le rythme des achats…, on peut peut-être faire mieux sans faire toujours « plus ».

 

Question de la norme HQE : elle fonctionne sur le principe de 14 « cibles » (confort, nuisances…) avec chacune 3 niveaux. Pour être labellisé il faut avoir 6 cibles au minimum au niveau 2.

L’objectif pour un bâtiment est à 50 kw/h/m², à l’heure actuelle on se situe plutôt autour de 200-250. 

Présentation du bâtiment par S. Sauvignet, chargée des réservations et de la médiation à la Cité du Design, et visite (contre les éléments déchaînés).grille_du_mur_d'enceinte.jpg

 

                                                                                                                                    l'ancienne_grille_de_la_manfacture_devant_la_platine.JPGla_tour_observatoire.jpg                                                           

    le_groupe_sous_la_platine.jpg                                                                           le_groupe_sur_l'esplanade_devant_la_cite.JPG                                                                                                                                                    

                                                           

 

                                                                                       Après-midi

Pascale Bonniel-Chalier, consultante, élue à la ville de Lyon

Déclaration Universelle sur la diversité culturelle (UNESCO).

L’UNESCO travaille sur un nouveau référentiel culturel basé sur 4 « D » :

-diversité culturelle et dialogue interculturel

-démocratie

-droits humains

-développement durable

 

La bibliothèque est en soi « développement durable » : les achats de ressources se font pour plusieurs personnes, en commun.

 

A consulter : charte d’Aalborg.

 

L’agenda 21 de la culture vise à :

-promouvoir la diversité et les droits culturels

-considérer les Arts comme une activité essentielle

-pratiquer la transversalité des activités culturelles comme des politiques locales

-co-construire les politiques culturelles avec la société à l’échelle du territoire

Le principe de base de l’agenda 21 : la responsabilité.

 

 

Elisabeth Gilibert, Conseil Général de la Loire

intevention_de_la_representante_du_conseil_general_de_la_loire.JPGUn exemple de mise en place d’agenda 21 qui vient remplacer un plan qui s’est terminé fin 2009.

 

 

                                                                                                                                                                                                      Catherine Herbetz, directrice de la Médiathèque de La Ricamarie (42)

catherine_herbertz.jpgRéflexion à mener au niveau des documents :

Les documents ne sont-ils pas surprotégés (plastifiés) et sursignalisés ?

Faut-il remplir les rayonnages ?

Donner/ vendre plutôt que jeter

Ne pas donner de sacs plastiques

Trier

Porter une attention au chauffage, aux ampoules, aux produits de nettoyage

Plantes dépolluantes

Proposer un fonds documentaire sur ce thème

 

Rôle de la médiathèque

au niveau des marchés : possibilité d’intégrer un « coût global pour la planète »

créer des événements, festivals, cela crée du développement durable sur le territoire

 

Rôle social :

offrir des documents, des fonds sur le développement durable

être lieu de ressource

accueillir la diversité culturelle : presse et langues étrangères, …

Gouvernance :

problème d’évaluation des collections

expérimenter et se donner la possibilité de retour en arrière

participation des usagers, dialogues, blog, logiciels libres

 

 

Final par Alain Caraco

alain_caraco_et_catherine_herbertz.jpgil ne faut pas compter que sur la technologie

on ne fait pas du développement durable seul mais en transversalité

il faut arriver à concilier volonté / responsabilité / possibilité

le développement durable est une façon de voir et penser le monde, de donner de la valeur à autre chose que le temps et l’argent.

Retrouvez notre bibliographie en suivant ce lien : http://www.slideshare.net/ABFRhonealpes/biblio-ddabf


22/04/2010

Regards croisés sur la mise en ligne et la valorisation de la presse 19è-21è siècle

Dans le cadre du Cluster 13 « Culture, Patrimoine et Création » mis en place et soutenu par la Région Rhône-Alpes, les unités de recherche Elico, Gresec et la Bibliothèque Municipale de Lyon (partenaires du projet CaNu XIX), organisent deux journées d'études sur la valorisation des collections de presse ancienne numérisée.

 

Ces journées, intitulées « Regards croisés sur la mise en ligne et la valorisation de la presse XIX-XXI », se dérouleront les jeudi 6 et vendredi 7 mai 2010 à la Bibliothèque Municipale de Lyon, salle de conférences (RDC, 30 Bd, Vivier Merle, 69431 Lyon, face à la gare de Lyon Part-Dieu).

 

Elles seront l’occasion de confronter les points de vue de professionnels de l’information (bibliothécaires, journalistes, documentalistes, archivistes), de décideurs et de chercheurs, et d’identifier des perspectives de collaboration.

 

Quatre sessions et une table ronde permettront d’aborder les aspects relatifs à la sélection, à la structuration, à la description et à la préservation des documents. Seront également au cœur des journées les stratégies éditoriales, les questions liées aux partenariats, aux aspects juridiques ainsi qu'aux politiques de financement. Ces journées auront aussi pour objectif de faire le point sur les enjeux scientifiques liés à la valorisation de la presse patrimoniale sur support numérique.

 

Le programme complet est consultable sur le site http://collections.bm-lyon.fr/caNu/Programme_JE_CaNu_1008...

 

L’inscription est gratuite, les frais de déplacement et de restauration étant à la charge des participants, MAIS elle est obligatoire en raison de la capacité d’accueil de la salle de conférence de la bibliothèque.

 

POUR VOUS INSCRIRE (date limite le 26 avril) : merci d’envoyer un message à docreg@bm-lyon.fr avec impérativement comme objet « Inscription JE Canu »

 

En précisant           

-J1 : oui/non

-J2 : oui/non

-Visite de la bibliothèque le 06/05 à 17h : oui/non

 

Le comité d’organisation

Céline Brun-Picard, doctorante, ELICO, Lyon 1 / Viviane Clavier, enseignant-chercheur, GRESEC, Grenoble 3 / Geneviève Lallich-Boidin, enseignant-chercheur, ELICO, Lyon 1 / Anne Meyer, conservateur, BM Lyon / Stéphanie Pouchot, enseignant-chercheur, ELICO, Lyon 1 / Agnieszka Tona, enseignant-chercheur, GERIICO, Lille