Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/12/2007

Rapport financier 2007

RAPPORT FINANCIER 3 DECEMBRE 2007

Ce rapport a été présenté par Maurice Balmet, trésorier de notre groupe régional.
À ce jour, ce 3 décembre 2007, nous avons sur le compte de la banque postale un solde créditeur de 10930,94 €.
Actuellement, le résultat financier n’est pas définitif parce que les relevés bancaires n’ont pas tous été notés dans le journal 2007 (les derniers relevés sont même arrivés ces derniers jours).
Cette somme de 10930,94 € correspond en grande partie à ce que l’on possédait le 1er janvier 2007. C’est-à-dire 8389,70 € auquel il faut ajouter les opérations bancaires de l’année 2007 en positif et en négatif. En particulier nous avons obtenu la somme (non prévue) de 4531,19 € qui provient de la clôture du compte ABF Loire comme centre de formation. Le reste des opérations sera présenté avec les bilans de nos deux principales activités de cette année écoulée.
Il faut par contre signaler que nous attendons encore la somme de 21116,37 € qui devrait provenir du centre de formation de Savoie sans oublier la somme de 561,41 € du centre de formation de l’Isère.
La clôture de ces deux comptes de ces centres de formation qui n’existent plus serait une bonne chose et régulerait une situation qui n’a plus de raison d’être.

Cette année 2007 comme vous l’a indiqué le rapport moral de Christine Colas, a été marqué par deux activités principales.
Tout d’abord le voyage d’étude en Suisse le 25 et le 26 juin 2007 mérite une attention particulière afin de nous permettre de donner un aperçu du coût d’un tel voyage (surtout si, aujourd’hui, nous envisageons un autre voyage d’étude en 2007.)
Bilan du voyage d’étude à Genève : nous étions une vingtaine de personnes en comptant les 3 personnes venues par intermittence. Nous avons récupéré la somme de 1230 € sachant que le voyage revenait à 70 € pour les adhérents et à 100 € pour les non adhérents. Il y avait aussi 2 personnes à 50 € qui n’étaient pas prises en charge par leur collectivité. Les dépenses se sont élevées environ à 3146,56 €. Nous réalisons sur cette opération une perte d’environ 2000 €. Le voyage valait vraiment la peine, il était riche et instructif. Peut - être peut-on regretter une faible participation à ce voyage ? Il restait encore une vingtaine de places dans le car, dommage !
La deuxième activité importante a été la journée d’étude du 15 octobre 2007 à Grenoble intitulée « Internet au quotidien : quels services et quelles compétences pour les bibliothécaires ? » . Thème passionnant et passionné, certainement un des enjeux majeurs actuellement de notre profession.
Le bilan de cette journée d’étude est la suivante :
Nombre d’adhérents à 30 € = 11
Nombre de non adhérents à 50 € = 23
Membres de CA = 10
Total = 44 personnes
(à noter que le prix demandé correspond aux frais de la journée avec le repas inclus à 10 €)
Répartition par départements :
Hautes-Alpes = 3
Gard = 1
Isère = 8
Drôme = 4
Rhône = 6
Savoie = 10
Haute-Savoie = 2
Total = 34 personnes
Résultat : 34 participants + 10 membres du CA = 44 personnes pour cette journée d’étude.
En conclusion, je pense que cette journée n’est pas un grand succès pour le thème proposé (à noter que Médiat avait proposé un jeudi du livre sur un thème presque similaire quelques jours auparavant). D’autre part si nous ne comptabilisons pas les membres du CA, il y a plus de non adhérents que d’adhérents. La formation initiale après concours explique peut-être en partie cette forte présence de non adhérents. Il faut avouer que 11 adhérents ne représentent pas grand monde sur un total d’adhérents de la région Rhône-Alpes. De plus, quand nous déplaçons les journées d’étude du côté de Grenoble, nous avons plus de participants de Savoie et de l’Isère que du Rhône.

Je pense qu’un facteur très important a joué aussi : l’information. Nous avons été un peu justes pour prévenir et informer correctement. Nous savons tous que dans nos collectivités il est souvent très long de parcourir le chemin (souvent tortueux) des autorisations de partir en mission. Les membres du conseil d’administration en sont conscients et nous essayerons d’améliorer la partie information lors de l’organisation des prochaines journées d’étude.
Sur un plan financier, les journées d’étude s’autofinancent : entre les frais (les repas et les frais de déplacements des intervenants) et les recettes des participants. Pour cette journée particulière le résultat financier est largement excédentaire (800€ environ)

Voilà ce que nous pouvons dire sur les finances à ce jour. Il me semble maintenant important de réfléchir ensemble sur les projets et les perspectives pour l’année 2008.

Les commentaires sont fermés.