Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/03/2007

La nouvelle entrée de la bibliothèque de la Part-Dieu

medium_entree_bm_lyon_001.jpgmedium_entree_bm_lyon_002.jpg
medium_entree_bm_lyon_003.jpg
La nouvelle entrée de la bibliothèque de la Part-Dieu a été inaugurée le mardi 27 mars à 17h30, devant un parterre de personnalités et d'invités, bruyamment escortés par une troupe de syndicalistes en ordre de bataille.

Cette entrée en matière quelque peu mouvementée ne doit pas cacher l'essentiel, rappelé par Patrick Bazin, directeur de la Bibliothèque municipale de Lyon : "située juste en face de la gare, en prise directe sur les principaux flux de circulation, cette entrée à l'architecture audacieuse (architecte Philippe Audart) va enfin positionner clairement dans son environnement urbain la plus grande bibliothèque publique de France, alors que celle-ci tournait le dos à la ville (entrée face au Centre commercial). Un espace d'exposition, La Galerie, et une terrasse de café intérieure sont également créés dans le prolongement de l'entrée et viennent renforcer, aux côtés de l'auditorium et des grandes salles d'exposition, le périmètre des activités culturelles et conviviales de la bibliothèque" (Topo, mars-avril 2007).

medium_patrick_bazin_008.4.jpg
Patrick Bazin, directeur de la Bibliothèque municipale de Lyon
medium_public_005.4.jpg
Les invités
medium_le_cafe_010.4.jpg
Le café
medium_l_accueil_009.4.jpg
L'accueil
medium_expo_nautilus_004.2.jpg
L'exposition qui inaugure la Galerie, "Nautilus in the sky", due aux artistes contemporains Micha Laury et Philippe Cognée, accueille dès aujourd'hui les visiteurs "médusés".

26/03/2007

L'ABF passe en Suisse

Le groupe régional disposant de confortables économies, quelle meilleure destination que la Suisse pour aller les mettre en sécurité?
Plus sérieusement, notre projet d'organiser un voyage d'étude a trouvé une concrétisation quand notre collègue suisse Pierre Boillat, président de l'AGBD, association genevoise des bibliothécaires et professionnels diplômés en information documentaire, a pris contact avec nous pour proposer une collaboration entre nos deux associations.
Nous avons saisi la balle au bond et élaboré avec son aide un progamme de visites fort alléchant qui vous prouvera qu'en Suisse il n'y a pas seulement des banques, des fromages et des horloges, mais aussi des bibliothèques tout à fait dignes d'intérêt.
Ce voyage d'étude à Genève aura lieu les 25 et 26 juin, avec transport en car depuis Lyon et Chambéry.
Au programme des visites :
-la bibliothèque universitaire Unimail
-la bibliothèque municipale de la Cité
-la bibliothèque de l'ONU
-la collection bibliophilique de la célèbre Fondation Bodmer
Pour permettre à tous les collègues de participer à ce voyage à un prix très raisonnable, le groupe régional mettra la main à la poche (toujours les économies...)
Alors , n'hésitez pas et inscrivez-vous sans tarder. Il n'y en aura pas pour tout le monde!
Et voici quelques photos pour vous allécher.

medium_07_03_24_unimail1_tn.jpeg
La bibliothèque universitaire d'Unimail
medium_07_03_24_fondation_bodmer.jpg

La bibliothèque de la prestigieuse Fondation Bodmer
medium_07_03_24bibliotheque_onu.jpeg

La bibliothèque de l'ONU

Les boursiers du congrès

Comme chaque année, le groupe régional prend et charge le déplacement de 2 agents de catégorie B ou C au Congrès national.
Ce temps fort de l'association aura lieu cette année à Nantes du 8 au 11 juin sur le thème des publics.
C'est l'occasion de donner la parole à Pascale Hallé, qui a bénéficié de cette prise en charge l'année dernière et nous livre son témoignage :
medium_07_03_26_pascale_halle.jpg
"Une bourse pour le centenaire de l'association, belle opportunité!
En 2005, le congrès ABF était organisé à Grenoble. Je passais mon diplôme d'auxiliaire de bibliothèque ABF dans cette ville, la journée d'avant. Cela a été une évidence de m'inscrire en tant que bénévole pour aider à l'organisation du congrès. J'y ai donc assisté en tenant le vestiaire, réceptionnant les tickets de restaurant, etc. Bien sûr, j'ai pu bénéficier de certaines conférences et ai découvert le salon avec les différents stands. Cela a été pour moi une grande ouverture de parler, d'échanger avec les participants de toutes les catégories.
J'ai ainsi pu comparer différentes pratiques avec des personnes qui les vivaient dans le quotidien. Je n'étais plus isolée et centrée sur ma petite commune et me rendais compte que le personnel de bibliothèque, salarié ou bénévole, rencontrait souvent les mêmes difficultés (bien sûr, pas au même niveau).
En 2006, pour le centenaire, je m'étais renseignée auprès de mes formateurs pour obtenir une bourse pour aller à Paris. J'ai téléphoné en mars avril à la secrétaire du groupe régional de l'ABF qui m'a demandé une lettre de motivation. Quelques semaines plus tard, je recevais une réponse affirmative. La bourse comprenait la prise en charge de l'inscription au congrès (national) avec toutes les options que je désirais et le groupe régional payait les frais de transport (train et métro) et éventuellement les frais d'hébergement.
Je suis donc partie à Paris pour le centenaire de l'association. J'ai pu assister à toutes les conférences que j'avais sélectionnées. Nous étions beaucoup plus qu'à Grenoble (1000 participants) avec quelques étrangers des pays francophones qui avaient été invités. La Colombie était à l'honneur et j'ai été très surprise par les dispositifs mis en place dans ce pays qui fait, semble-t-il, un immense effort pour la lecture publique dans la rue et aussi dans les entreprises.
Dans ces conférences, j'ai beaucoup appris. Cela permet de se mettre à jour des nouvelles technologies, pratiques et aussi idées qui entraînent des débats souvent animés.
Le salon est très intéressant car nous pouvons voir, toucher, expérimenter, discuter avec les professionnels qui aménagent les bibliothèques. Les fournisseurs de matériel, de logiciel, de mobilier, certaines éditions spécifiques, les grandes institutions et les moins grandes (par exemple, certaines bibliothèques actives qui proposent des listes bibliographiques, des actes de colloque, etc.) sont présentes et disponibles pour répondre à nos questions, devis, etc. La concentration des différents fournisseurs peut aussi être un élément pour faire jouer la concurrence. Plus d'un en profite donc pour faire ses petites emplettes et ses grandes.
J'ai remarqué que le congrès était l'occasion de se revoir entre anciens collègues, amis, etc. C'est une formidable joie de se retrouver pendant quatre jours, de pouvoir visiter des lieux prestigieux (pour moi) comme la BNF ou la bibliothèque du musée du Louvre.
Les congrès sont un moment important de convivalité, de découvertes et je remercie le groupe régional et le national de m'avoir donné l'opportunité d'assister à cet événement."
Pascale Hallé est agent du patrimoine à la médiathèque d'Aix-les-Bains et a été élue au Conseil d'administration du groupe régional en 2007.
Si vous êtes catégorie B ou C et que vous souhaitez vous aussi vivre cette expérience, contactez le secrétariat du groupe régional.